Thanks and updates from Expedition Arctic Botany

Friends,

The first Lichen edition of Expedition Arctic Botany is complete! This version of our project challenged users with two new workflows, focusing on locality details and co-ordinate data. And you met the challenge! We look forward to preparing the data for our database and online portals, making them accessible to all, anywhere in the world!

We’ll send around the highlights of the first lichen subject set soon! For now, I can say that it continues to be a delight interacting with you via the talk boards. Together we have learned not only about lichen characteristics and chemical testing, but so much about the Canadian Arctic, the history of the Territories and creation of Nunavut. We have deciphered handwriting, discovered *so many* reversed co-ordinates, learned the indigenous names for localities identified (on specimen labels) by English names, and added new geological terms to our vocabulary. This project is more than just capturing data – its about learning and sharing knowledge of the Canadian Arctic.

The world is living in unusual times. Like you, we have taken great steps to ensure the health and safety of those around us. In our case, we closed our herbarium to all but essential workers, which meant that we could not finish imaging the remaining Arctic Lichen specimens in the collection. As workplaces begin to open again, we are now able, physically distant from our colleagues, to begin imaging again, and we look forward to making them available to you soon.

Kim imaging some lichen specimens for the next round of lichen projects.

In the meantime, we are running our previous Arctic Vascular subjects through the locality and co-ordinate workflows. Whereas the collector, collection number and collection date have already been transcribed, it’s now time to dig further and capture the locality and co-ordinate data. Those new workflows will go live August 11th. We hope you will join us then.

Thank you again. Best wishes stay safe.

The Expedition Arctic Botany team

Chers amis,

La première édition lichen de l’expédition de botanique dans l’Arctique est terminée ! Cette version de notre projet a mis les utilisateurs au défi avec deux nouveaux flux de travail, axés sur les détails locaux et les coordonnées. Et vous avez relevé le défi ! Nous avons hâte de préparer les données pour notre base de données et nos portails en ligne, afin de les rendre accessibles à tous, partout dans le monde !

Nous vous enverrons bientôt les faits saillants de la première série de spécimens de lichens ! Pour l’instant, je peux dire que c’est toujours un plaisir que d’interagir avec vous via les forums. Ensemble, nous avons appris non seulement sur les caractéristiques du lichen et les essais chimiques, mais aussi sur l’Arctique canadien, l’histoire des Territoires et la création du Nunavut. Nous avons déchiffré l’écriture, découvert *tant de* coordonnées inversées, appris les noms indigènes des localités identifiées (sur les étiquettes de spécimens) par des noms anglais, et ajouté de nouveaux termes géologiques à notre vocabulaire. Ce projet va au-delà de la simple saisie de données — il porte sur l’apprentissage et le partage des connaissances sur l’Arctique canadien.

Le monde vit à une époque inhabituelle. Comme vous, nous avons pris de grandes mesures pour assurer la santé et la sécurité des gens autour de nous. Dans notre cas, nous avons fermé notre herbier à tous les travailleurs sauf essentiels, ce qui signifie que nous ne pouvions pas finir de numériser les spécimens de lichens arctiques restants dans la collection. Alors que les lieux de travail recommencent à s’ouvrir, nous sommes maintenant en mesure, physiquement loin de nos collègues, de recommencer à numériser des images, et nous avons hâte de les mettre à votre disposition bientôt.


Kim imagerie d’un spécimen de lichen pour la prochaine série de projets de lichen

Entre-temps, nous traitons nos spécimens vasculaires arctiques précédents à travers les flux de travail de localisation et de coordination. Alors que l’on a déjà transcrit l’herborisateur, le numéro et la date de collecte, il est temps de pousser plus loin la recherche et de saisir les données de localisation et de coordonnées. Ces nouveaux flux de travail seront mis en service le 11 août. Nous espérons que vous vous joindrez alors à nous.

Merci encore. Meilleurs vœux et soyez prudents.

L’équipe de l’expédition de botanique dans l’Arctique

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: